Comprendre le mode Photo Expert des smartphones OPPO

Ce paysage a été pris avec un OPPO Reno6 Pro et le mode Expert avec les réglages suivants : ISO 200 et 1/3 de seconde

Vous aimez la photographie sur smartphone mais vous êtes-vous déjà aventuré dans le Mode Expert Pro photo de votre mobile ? Non ? Allez, on vous emmène faire un tour des fonctionnalités qui vont changer votre vision de la photo !

Le mode Expert Pro de votre smartphone OPPO, vous ne l’avez peut-être jamais ouvert. Il est caché dans le menu Plus, avec tout un tas d’autres fonctionnalités plus intéressantes, et vous vous dites (à tort) qu’il faut avoir un peu d’expérience pour s’y risquer. Que nenni ! Avec quelques notions de base, vous pourrez améliorer vos prises de vues et obtenir de jolies photos paramétrées au millimètre près, comme si vous utilisiez un vrai reflex.

En un tour de main, vous pourrez ainsi jouer sur les paramètres que tout photographe adore bidouiller comme : le temps de pose, la sensibilité du capteur ou encore la balance des blancs.

Suivez le guide, on vous explique tout !

Le temps de pose : le tout premier réglage à vérifier

Le temps de pose c’est un peu le réglage de base en photo. Tout ou presque s’aligne autour de lui. On appelle aussi ce réglage “vitesse d’obturation” et il est symbolisé par le S en second à gauche des réglages de votre écran. La palette est large puisque la vitesse d’obturation peut aller de 1/8000 à 32 secondes.

Le temps de pose, un facteur modulable depuis le mode Expert.

Les vitesses les plus rapides (1/200e de seconde par exemple) sont utilisées notamment dans les environnements très lumineux (pour limiter l’entrée de lumière sur le capteur), ou pour figer une scène en mouvement.

Les plus lentes (entre 1/2 seconde et 32 secondes par exemple) en revanche sont réservées à des situations particulières : la photo de nuit sur trépied (le filé des lumières des phares sur une route par exemple), ou pour effectuer un filée d’étoiles, d’eau, flouter le mouvement d’une foule dense…

Jouer sur le temps de pose permet de jouer ainsi à la fois sur la quantité de lumière qui entre sur le capteur, mais permet aussi d’avoir un impact sur la perception du mouvement. À vous de jouer sur ce réglage pour obtenir des effets créatifs !

Si en revanche vous voulez figer un mouvement comme quelqu’un qui court, un véhicule lancé à vive allure ou la course d’un animal, nous ne saurions que trop vous conseiller d’utiliser des vitesses plus rapide comme 1/400e de seconde.

Attention cependant, l’estimation des vitesses est subjective, elle dépend notamment de la luminosité ambiante. Heureusement, depuis le smartphone, vous pourrez vérifier si votre photo est trop sombre ou au contraire, totalement surexposée. Bref, en photographie, rien ne vaut les tests sur le terrain pour comprendre votre appareil !

N’hésitez pas à utiliser un petit trépied si vous souhaitez jouer sur le temps de pose, comme ici avec le Reno6 Pro grâce auquel nous avons obtenu un joli flou sur la cascade.

La sensibilité du capteur : que la lumière soit

Tout à gauche de la fenêtre de prise de vue Expert, on trouve un petit sigle étrange pour qui n’est pas habitué à utiliser un appareil photo en mode manuel. Les ISO (ou les ASA pour ceux qui ont commencé en mettant des pellicules dans les appareils), correspondent à ce que l’on appelle la sensibilité du capteur. On modifie cette donnée généralement pour compenser le manque de luminosité d’une scène, notamment de nuit.

La sensibilité peut aller de 100 à 6400 ISO. Attention cependant au bruit numérique sur les plus hautes sensibilités.

Plus les ISO sont élevés, plus le capteur devient sensible et capte de la lumière. Il est donc particulièrement intéressant de l’utiliser lors de la prise de clichés nocturnes. On cherche, dans ce cas, à capter le maximum de lumière. A contrario, plus le chiffre est faible, et moins le capteur sera sensible. C’est utile en pleine journée quand la luminosité est maximale.

Attention toutefois à utiliser ce réglage avec parcimonie. Plus la sensibilité est haute, plus la présence de “bruit numérique” (les petits points de couleurs disgracieux sur une image) est forte. On a tendance à utiliser le réglage de sensibilité en complément par exemple du temps de pose ou de l’ouverture focale.

Pour exemple, cette image a été réalisée à la tombée du jour, avec un OPPO Reno Find X3 Pro, un temps de pose de 32 secondes, 600 ISO et une ouverture f/1,8.

La balance des blancs : un bon rendu des couleurs

On la néglige souvent mais la balance des blancs est très utile pour sublimer vos images. Elle permet de rééquilibrer la justesse colorimétrique d’une photo. À titre d’exemple, une balance des blancs sous la barre des 4500K, permet d’ajouter des teintes froides (bleutées) à une image trop chaude (aux tons trop jaunes).

Au-delà de 4500K, vous pourrez rééquilibrer une prise de vue dans les tons trop froids, pour lui apporter un peu de chaleur. Là encore tout est une question d’équilibre, et nous vous encourageons fortement à effectuer vos propres tests. Cela vous permettra d’obtenir les réglages qui vous plaisent le plus.

Par exemple : si le temps est gris, froid, il y a de fortes chances que votre image penche vers les tons bleutés. Si vous voulez lui apporter un peu de chaleur, on conseillera donc d’augmenter un peu la balance des blancs au-delà de 4500K pour rééquilibrer un peu la colorimétrie. À l’inverse, si vous prenez une photo de nuit, sous l’éclairage urbain qui, lui, est généralement très jaune-orangé, on conseillera de rééquilibrer la balance des blancs sous la barre des 4500K pour apporter des tons bleus à l’image et annuler les teintes trop chaudes par un peu de froid.

De nombreux smartphones OPPO disposent d’un mode Expert. L’OPPO Reno6 en fait partie !

En bref

Les notions de photos ne sont pas toujours évidentes quand on débute, mais si vous êtes à la fin de cet article c’est que vous avez eu la curiosité de le parcourir jusque là, et c’est déjà un premier pas !

Pour vous faire un petit récapitulatif rapide, nous vous indiquons les combos conseillés pour les prises de vues. Gardez en tête que le plus important est l’exposition. Un équilibre indispensable pour “écrire avec la lumière” (oui c’est l’étymologie du terme photographie).

  • Scène de nuit avec trépied : temps de pose long (supérieur à une seconde) + ISO faibles
  • Scène en plein jour : temps de pose court (inférieur à 1/200e de seconde) + à main levée + ISO faibles
  • Scène de nuit sans trépied : temps de pose court (plus rapide que 1/200) + ISO élevés

Enfin si vous ne vous sentez pas très à l’aise à l’idée de passer en tout manuel, n’hésitez pas à ne jouer que sur un seul réglage au début et à laisser votre smartphone OPPO gérer le reste.

Maintenant, amusez-vous et n’hésitez pas à partager vos photos sur le forum 😁